Les aides de Pole emploi pour un déménagement

Lecture 2 min.
Illustration déménagement
Pour approfondir

Demandeur d'emploi, vous venez de retrouver un travail. Le problème, c'est que celui-ci se situe loin de chez vous et qu'un déménagement va s'avérer nécessaire. Découvrez sous quelles conditions l'aide à la mobilité de Pôle Emploi peut vous être accordée.

Illustration
Combien coûterait mon déménagement ?
Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Quelle aide du Pôle Emploi en cas de déménagement ?

Avant 2014, l'aide à la mobilité comportait plusieurs volets, dont une prime de 1 500€ destinée à couvrir les frais de déménagement. Cette prime ayant été supprimée au 1er janvier 2014, l'aide du Pôle Emploi consiste désormais en la prise en charge des différents frais liés à une mobilité professionnelle, dans la limite d'une enveloppe globale de 5 000€ :

  • Frais de déplacement : les frais kilométriques sont pris en charge à hauteur de 0,20€ par kilomètre parcouru. L'aide prend également en charge les bons SNCF délivrés spécifiquement dans le cadre d'une recherche d'emploi.
  • Frais de repas : si vos repas ne sont pas pris en charge par votre employeur ou un autre organisme, Pôle Emploi vous octroie un montant journalier forfaitaire de 6€ par jour.
  • Frais d'hébergement : Pôle Emploi prend en charge vos frais réels sur justificatifs, dans la limite de 30€ par nuitée.

Pour financer vos frais de déménagement, n'hésitez pas à vous renseigner sur tous les dispositifs existants : prime de la CAF, aide possible dans la convention collective de votre entreprise, aide des services sociaux de votre commune ou de votre département, organismes de 1% logement, ...

Comparez des devis gratuits pour votre déménagement

Qui peut en bénéficier ?

Pour pouvoir bénéficier de l'aide à la mobilité, vous devez remplir plusieurs conditions :

  • être demandeur d'emploi de catégorie A à E
  • ne pas percevoir l'allocation de retour à l'emploi (ARE)
  • ou percevoir une ARE inférieure à l'ARE minimale, soit 28,38€ par jour.

Ainsi, si vous êtes demandeur d'emploi et que vous percevez l'ARE, vous ne pouvez pas prétendre à l'aide à la mobilité.

Les conditions d'attribution de l'aide à la mobilité

Si vous reprenez un emploi, celui-ci doit répondre à plusieurs critères pour entrer dans le cadre de l'aide à la mobilité :

  • il doit se situer à 60 km ou 2 heures de route minimum de votre domicile actuel
  • le contrat signé doit être un CDD de 6 mois minimum, un CDI ou un CTT (contrat de travail temporaire) de 3 mois consécutifs, à temps plein ou à temps partiel.

À noter : si vous êtes en formation (financée ou cofinancée par Pôle Emploi), que vous participez à un concours public ou que vous vous rendez à un entretien d'embauche, l'aide à la mobilité peut également vous être accordée si la condition de distance est remplie.

Illustration
Comparez des déménageurs qualifiés
Trouvez le bon déménageur dans votre ville.
Comparez